Compte rendu groupe de travail Occitan du vendredi 19 novembre 2021

lundi 22 novembre 2021
par  SNES-FSU 11
popularité : 8%

Le premier des trois groupes de travail de l’année consacrés à l’enseignement de l’occitan s’est tenu ce vendredi 19 novembre à la FDE à Carcassonne, sous la présidence de Mme la DASEN.

Mme Eybert, A-DASEN, Mme Albert, conseillère pédagogique et M. Causse, chargé de mission académique, ont présenté l’état des lieux de l’enseignement de l’occitan dans le département, pour l’enseignement public.

Dans le 1er degré, 2781 suivent un enseignement de l’occitan dont 176 dans le cadre d’un parcours bilingue. (L’an dernier, 202 élèves suivaient un parcours bilingue ; cette baisse s’explique par le fait que la cohorte de CM2 de l’an dernier avaient des effectifs très élevés : le nombre de classes bilingues reste inchangé.)

En collège, 129 élèves suivent un enseignement bilingue à Carcassonne (collège Le Bastion) ou à Narbonne (collège Cité) où l’ouverture d’un poste cette année permettra davantage de stabilité : c’était une demande portée depuis plusieurs années par la FSU en CTSD. Par ailleurs, 58 élèves suivent un enseignement optionnel dans les collèges du département.

En lycée, 35 élèves suivent l’option, qui est proposée au lycée Paul Sabatier à Carcassonne.

Comme annoncé lors du GT précédent, une enquête a été faite auprès des PE titulaires du CRPE occitan et des titulaires de la certification occitan afin de faire un état des lieux de leur pratique de l’enseignement de l’occitan. Pour l’administration, le département de l’Aude a les ressources pour développer l’enseignement de l’occitan dans les écoles.

Mme Eybert a présenté plusieurs éléments d’une stratégie de relance de l’occitan, avec en particulier des ateliers de remise à niveau ouverts à toutes et à tous et la possibilité de mettre en place des formations locales, ainsi que la valorisation des projets menés par les écoles publiques, comme celui mené avec les écoles Berthelot, Marcel Pagnol et Jules Ferry à Carcassonne dans le cadre du projet Arab’Oc.

À la rentrée 2022, sont prévues l’ouverture d’un cursus bilingue à l’école élémentaire de Montréal et au collège Joseph Anglade à Lézignan-Corbières (où le cursus est proposé à l’école élémentaire).

La FSU accueille favorablement ces annonces, qui correspondent à des demandes faites depuis plusieurs années. La construction et la pérennisation de parcours sont de nature à favoriser l’enseignement de l’occitan dans l’enseignement public.

À Narbonne, l’enseignante en poste au collège Cité assure un enseignement à l’école Lakanal. L’objectif à terme est d’ouvrir un cursus bilingue en élémentaire. En effet, à l’heure actuelle, le collège reçoit principalement des élèves de la Calandreta. Mme la DASEN mentionne cependant les problèmes liés à la taille du collège Cité et à la question de la mixité sociale et la carte scolaire des collèges de Narbonne.

Sur le Limouxin et la Haute-Vallée, les perspectives sont plus lointaines mais Mme la DASEN assure que l’objectif est de couvrir l’ensemble du département.

Estève Cros et Sylvain Blachon pour l’OPLO (Office Public de la Langue Occitane) ont ensuite présenté plusieurs actions destinées à dynamiser l’enseignement de l’occitan, en particulier les dispositifs ENSENHAR destinés aux étudiant·e·s et aux professeur·e·s pour permettre la prise en charge de formation pour enseigner la langue occitane ou une discipline en langue occitane, ou le plan d’action lycée, qui entend répondre à la forte baisse du nombre d’élèves étudiant l’occitan au lycée depuis la mise en place de la réforme du lycée et du baccalauréat.

La FSU continuera de porter une vision ambitieuse de l’enseignement de l’occitan au sein de l’école publique et ce au niveau départemental comme au niveau académique, avec la mise en œuvre des moyens nécessaires au développement de cet enseignement.


Agenda

<<

2022

>>

<<

Janvier

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois